Toutes les actualités
Restez informés, ne ratez aucun évènement
Jean-Baptiste Andréa
Il fut un des nombreux jeunes auteurs auxquels le Marathon des mots a donné sa chance pour une première rencontre avec le public — et l’un des premiers écrivains à recevoir en 2017 le prix Envoyé par la Poste. Jean-Baptiste Andrea revient cette année au Marathon des mots, auréolé du prix Goncourt pour son roman Veiller sur elle.
 
Pendant vingt ans, Jean-Baptiste Andrea a travaillé comme scénariste et réalisateur, en France et aux États-Unis. La sortie magistrale de son premier livre Ma reine aux douze prix littéraires, a signé la naissance d’un auteur à la puissance romanesque rare qui se confirmera deux ans plus tard par la publication de son deuxième roman Cent millions d’années et un jour. D’emblée, on a loué la fluidité et la poésie de son écriture, l’empathie avec laquelle il dressait des portraits de personnages souvent blessés, à la recherche de leur rédemption. 
 
Après sa trilogie sur l’enfance, récompensée notamment par le Prix RTL-Lire pour Des diables et des saints, il pousse plus loin encore le curseur de son ambition littéraire. Dans Veiller sur elle il déploit avec maestria une intrigue aux multiples personnages, un page-turner de près de 600 pages inscrit sur près d’un demi-siècle d’histoire italienne. 
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Ovidie
Écrivaine, réalisatrice et enseignante, connue pour ses positions féministes, Ovidie n’a de cesse d’expérimenter des formats variés, podcasts, documentaires, séries, romans graphiques, essais, composant une œuvre aussi prolifique qu’engagée. Ses documentaires récents, « Le procès du 36 » et « Qu’est-ce qui pourrait sauver l’amour ? », ont rencontré un immense succès auprès du public et de la critique. Ses essais et ses romans graphiques l’ont définitivement installée comme une autrice féministe majeure, et son dernier best-seller La chair est triste, hélas (Julliard, 2023) a été unanimement salué par la critique.
 
Elle vient présenter au Marathon des mots une lecture musicale de Assise debout couchée qui vient de paraître aux Éditions JC Lattès. Les chiens accompagnent Ovidie depuis l’enfance. Animaux protecteurs, membres de la famille, thérapeutes, ils l’escortent. Ils sont des marqueurs biographiques, indissociables des moments importants de son existence. Ovidie raconte ce lien, d'une plume précise, drôle et bouleversante. Elle questionne la place unique des chiens dans la vie des femmes. Car les chiens ne sont pas seulement les meilleurs amis de l'homme. Derniers remparts contre les agressions, enfants de substitution, ils ont passé avec les femmes une alliance mystérieuse pour survivre à la violence.
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Nina Bouraoui
Un grand moment d’émotion en ouverture du Marathon des mots : la rencontre sur scène, entre littérature et musique, de l’autrice Nina Bouraoui et la chanteuse algérienne Souad Massi.
 
Née en 1967, Nina Bouraoui est romancière. Elle est notamment l’autrice de La voyeuse interdite (prix du Livre Inter), Mes mauvaises pensées (prix Renaudot), et plus récemment Tous les hommes désirent naturellement savoir et Otages, (prix Anaïs Nin) et Satisfaction.
 
Face à la douleur, Nina Bouraoui se tourne vers l’écriture et mêle la vie de son père à la sienne. Tous les souvenirs reviennent de Paris à Alger, un art de jouer et d’aimer, une façon de vivre et d’observer. Nina Bouraoui raconte ce Grand seigneur à l’existence hautement romanesque, et imagine les secrets qu’il emporte. C’est le bouleversant récit d’une perte et d’un rendez-vous par la mémoire et l’amour.
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Rachida Brakni
La comédienne Rachida Brakni signe l’un des récits les plus émouvants de ce printemps littéraire. Elle revient au Marathon des mots pour une lecture-évènement !
 
Après le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, Rachida Brakni entre à la Comédie-Française en 2001. Elle obtient avec Chaos de Coline Serreau le César du Meilleur Espoir Féminin, puis le Molière de la Révélation Féminine. Rachida Brakni poursuit ensuite une carrière aussi bien au cinéma, à la télévision qu’au théâtre. En 2017, elle chante dans le groupe Lady Sir créé avec Gaëtan Roussel. Elle joue dans la série « Baron Noir » et, en 2023, elle est au casting de la série « Les Espions de la Terreur ».
 
« De l’annonce de la mort de mon père, Kaddour, le 15 août 2020, à sa mise en terre six jours plus tard, mon deuil me paraît confisqué tant la maison ne désemplit pas d’un flot ininterrompu de visites. Ce sont aussi six jours de crainte tant la complexité de la situation liée au covid rend incertaine la possibilité que son corps puisse être rapatrié en Algérie comme il le souhaitait. Six jours durant lesquels je m’échappe pour convoquer nos souvenirs. Ce que je sais de son enfance misérable en Algérie, de son arrivée en France qu’il sillonnera au volant de son camion, jusqu’à la chute, corps meurtri. Mais aussi ce qu’il m’a transmis, le rapport à la terre, au langage et aux livres. » — Rachida Brakni
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Dahlia de la Cerda
Une grande révélation littéraire ! Autrice et activiste, Dahlia de la Cerda vit à Aguascalientes (Mexique). Diplômée en philosophie, elle a exercé de nombreux métiers avant de remporter en 2019 le prestigieux Premio Nacional de Cuento Joven Comala pour Chiennes de garde (Le sous-sol). Dotée d’un talent immense pour restituer le discours de la rue et d’une bonne dose d’humour noir, elle décrit sans complaisance les difficultés et les dangers d’être née femme au Mexique. Qu’elles soient riches ou pauvres, ses héroïnes savent qu’elles ne peuvent compter que sur elles-mêmes.
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Jean-Paul Dubois
Jean-Paul Dubois au rendez-vous du Marathon des mots pour une rencontre exceptionnelle au Théâtre Sorano et une lecture de « L’origine des larmes »(L’Olivier) par Hippolyte Girardot le mercredi 26 juin à 20h30
 
Né en 1950 à Toulouse, Jean-Paul Dubois a obtenu le prix France Télévisions pour Kennedy et moi, le prix Femina et le prix du roman Fnac pour Une vie française, le prix Vialatte pour Le Cas Sneidjer, ainsi que le prix Goncourt en 2019 pour Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon (L’Olivier).
 
« Il aura fallu des années avant que Paul commette l’irréparable : tuer son père. Seulement voilà : quand il se décide à passer à l’acte, Thomas Lanskiest déjà mort… de mort naturelle. Il ne faudra rien de moins qu’un juge d’instruction et un psychiatre pour démêler les circonstances qui ont conduit Paul à ce crime dont il n’est pas vraiment l’auteur. »`
 
En partenariat avec la Dépêche du Midi
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Edouard Louis
Édouard Louis est un fidèle du Marathon des mots depuis la publication de son premier récit En finir avec Eddy Bellegueule (Le Seuil). En dix ans, le jeune écrivain que nous recevions pour la première fois en 2014 a fait un parcours international exceptionnel aussi bien dans les rayons des libraires que sur les scènes des théâtres du monde entier.
 
Après Combats et métamorphoses d’une femme en 2021, il publie un nouveau texte dédié à sa mère : Monique s’évade (Le Seuil). Le lecteur y retrouvera toute l’acuité de l’auteur à raconter des vies et toute l’émotion d’un fils à l’endroit de sa mère.
 
« Une nuit, j’ai reçu un appel de ma mère. Elle me disait au téléphone que l’homme avec qui elle vivait était ivre et qu’il l’insultait. Cela faisait plusieurs années que la même scène se reproduisait : cet homme buvait et une fois sous l’influence de l’alcool il l’attaquait avec des mots d’une violence extrême. Elle qui avait quitté mon père quelques années plus tôt pour échapper à l’enfermement domestique se retrouvait à nouveau piégée. Elle me l’avait caché pour ne pas « m’inquiéter » mais cette nuit-là était celle de trop. Je lui ai conseillé de partir, sans attendre. Mais comment vivre, et où, sans argent, sans diplômes, sans permis de conduire, parce qu’on a passé sa vie à élever des enfants et à subir la brutalité masculine ? Ce livre est le récit d’une renaissance. »
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Mathias Malzieu
Comme définir Mathias Malzieu ? Un chanteur ? Un musicien ? Un homme orchestre au grand cœur ? Un poète ? Un troubadour des temps modernes ? Il est tout cela à la fois, doublé d’un être sensible et généreux que le public plébiscite !
 
Mathias Malzieu entame sa carrière d’homme poétique en 1993 en fondant le groupe de rock Dionysos. Peu enclin à choisir entre sa vocation de chanteur et d’auteur, il développe depuis lors un univers sous forme de livres, de disques et de films. Il connaît un immense succès populaire en 2007 avec La Mécanique du cœur, traduit dans plus de vingt pays et adapté au cinéma ; son bouleversant récit autobiographique, Journal d’un vampire en pyjama (2016), a reçu le Prix Essai France Télévisions et le Grand Prix des Lectrices de Elle ; Une Sirène à Paris (2020) s’est accompagnée d’un disque et d’un film éponyme réalisé par Mathias Malzieu avec Nicolas Duvauchelle et Marilyn Lima. En 2022, a paru Le Guerrier de porcelaine, un portrait émouvant de son père enfant.
 
L’Extraordinarium, sorti fin 2023 au Livre de Poche, est un livre qui réunit toute l’œuvre littéraire de Mathias Malzieu, aussi bien ses romans les plus emblématiques que sa poésie, enrichi d’une dizaine de textes inédits insérés entre chaque roman, proposant ainsi un livre à lire comme une immense grande histoire.
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Paolo Rumiz
Événement ! Paolo Rumiz est une grande conscience européenne, un auteur de référence à découvrir – et sa venue à Toulouse pour le Marathon des mots fera date dans l’histoire du festival. 
 
Paolo Rumiz, né à Trieste en 1947, est considéré comme l’un des plus grands écrivains italiens contemporains. Journaliste vedette à La Repubblica, il arpente l’Europe dont il a parcouru toutes les frontières, de l’Arctique à la mer Noire. Reporter de guerre, il a traversé les Balkans ; écrivain voyageur il a franchi les montagnes à la recherche d’Hannibal, descendu le cours du Pô. 
 
Il vient de publier Chant pour Europe aux éditions Arthaud.
 
« L’Europe s’est perdue, elle a oublié son nom, ses origines, et jusqu’à son âme. À sa recherche, quatre argonautes voguent à bord d’un navire centenaire : la Moya. Lors d’une escale au Liban, ils accueillent Evropa, réfugiée syrienne. La jeune femme devient rapidement la figure de proue du navire. Notre équipage va ainsi sillonner vers l’ouest et se rendre témoin de ce qu’est devenue l’Europe. Anciennement terre d’accueil, l’Occident semble avoir bien changé. »
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Lydie Salvayre
C’est une des voix les plus singulières et les plus attachantes de la littérature française que le prix Marguerite Yourcenar – Scam distingue cette année. Depuis La déclaration en 1990, Lydie Salvayre parcourt le XXe siècle à la recherche de son histoire, celle des républicains espagnols. Elle suit la grande famille des spectres à travers la guerre, l’exil, la dépossession et jusqu’à l’enracinement, cette étrangeté sans cesse recommencée. Parmi ses oeuvres les plus marquantes, publiées au Seuil : "Pas pleurer" (Prix Goncourt), "La conférence de Cintegabelle", "La compagnie des spectres". Elle vient de publier "Depuis toujours nous aimons les dimanches".
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Elisa Shua Dusapin
Elisa Shua Dusapin, lauréate du Prix Wepler-Fondation La Poste et de la bourse Écrivain de la Fondation Jean-Luc Lagardère pour la première fois au Marathon des mots à l’occasion de la publication de son roman Le vieil incendie aux éditions Zoé, éditeur invité de cette 20e édition du festival ! 
 
Née en 1992 à Sarlat-la-Canéda d’un père français et d’une mère sud-coréenne, Elisa Shua Dusapin grandit entre Paris, Séoul et Porrentruy. Diplômée de l’Institut littéraire suisse de Bienne, elle est comédienne sous la direction de Maya Bösch et commence des études de Lettres à l’université de Lausanne. Son premier roman, Hiver à Sokcho (Zoé, 2016, Folio 2018) obtient de nombreux prix en Suisse et en France, dont les Prix Robert Walser, Révélation de la Société des gens de lettres, Régine Deforges, Alpha, et sa traduction américaine est lauréate du National Book Awards 2021. Son deuxième roman, Les Billes du Pachinko (Zoé, 2018, Folio 2020) est lauréat des Prix suisse de littérature, et Alpes-Jura. Vladivostok Circus (Zoé, 2020, Folio 2022) est nominé au Prix Femina, au Prix Femina des lycéens et au Roman des Romands. Ses romans sont traduits dans plus de trente-cinq langues.
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024
Tanguy Viel
Il est sans conteste l’une des grandes figures de la littérature française contemporaine. Auteur majeur et discret, Tanguy Viel vient pour la première fois au Marathon des mots pour une grande traversée de son œuvre, alors que les éditions de Minuit publient Vivarium, un essai et une réflexion sur la littérature.
 
Tanguy Viel est né à Brest en 1973. Publié aux Éditions de Minuit depuis son premier roman Le Black Note en 1998, il a également fait paraître un essai littéraire, Icebergs, en 2019. En 2017, son roman Article 353 du code pénal a reçu le Grand Prix RTL Lire. La fille qu’on appelle a paru en 2021 et a été adapté récemment pour Arte.
 
« Ce livre, j’ai choisi de l’appeler Vivarium. Mais qu’est le vivarium ici ? Cette série de fragments qui se voudraient abris vitrés pour la mouvante pensée ? Ou bien la vie elle-même qui nous enveloppe et nous prête, comme le biotope de l’animal, un milieu où tenir ? C’est là en tout cas que j’ai résidé un temps, au creux de cette indistinction, dans les échanges incessants du vivant et du nommé, où l’on découvre quelquefois, à la lisière de toutes les choses, de fugaces résolutions, précipités de langage qui semblent, plus qu’à l’ordinaire, faire scintiller le cristal de l’expérience. Or dans l’expérience il y a de tout : des villes et des fleuves, des souvenirs et des questions, des fleurs, des amis, du vent et des lignes d’horizon. »
(...)subdirectory_arrow_right
10 avril 2024